que 85% des lecteurs de mon blog se nourrissaient exclusivement de Balisto et de raviolis à la ricotta (pour les 15% restants, c’est plutôt des Weetabix et des endives au jambon mais ce n’est pas à vous que je m’adresse, bande de déviants).

C’est pour ça que j’ai un peu traîné avant de vous dire que j’avais ouvert  un blog de cuisine.

Le monde animalier est sous le choc

C’est que des recettes faciles pour ceux qui confondent les courgettes et les concombres, qui ne comprennent qu’un mot sur deux quand ils regardent Top Chef et qui n’ont pas la place d’avoir cinquante tailles différentes de moules à tarte dans leur cuisine de 2m² (si vous pensez que ça n’existe pas vraiment, c’est que vous n’avez jamais essayé de louer un appartement à Paris)… Le tout avec des photos qui me vaudraient une élimination immédiate lors d’une épreuve de dressage (honnêtement, entre décorer un gâteau d’un joli glaçage parsemé de perles de sucre et le boulotter pendant qu’il est encore tout chaud, je n’hésite pas très longtemps).

Infligé par Simone et WordPress | Design Roy Tanck