d’avoir les cheveux PLATINE.

Du coup, j’ai pris rendez-vous chez le coiffeur et quand il m’a demandé ce qu’on faisait, je lui ai dit JE VEUX DES CHEVEUX BLANCS COMME LES POILS DE FALKOR (oh ça va, c’était les vacances d’hiver, je sais que vous avez tous regardé L’Histoire sans fin et La caverne de la rose d’or en mangeant du houmous enroulé dans une polaire géante).

NON, il a fait. Ça va trop les abimer.

J’ai essayé de négocier (et si je les coupe très courts? et si je promets de m’enduire entièrement d’huile d’argan tous les soirs?) mais il a rien voulu entendre (vous avez déjà essayé de discuter avec un coiffeur ? ils sont pires que les négociateurs du GIGN).

On va faire des mèches, il a dit.

Soit.

Il a mis Kate Tempest, a enfilé un tablier en PVC noir ambiance The Human Centipede et il m’a enduit une mèche sur deux d’une pâte blanche en me demandant si j’avais lu le dernier Volodine (bien sûr que non)(je n’ai pas osé lui dire qu’en ce moment je ne lisais que des livres dont l’intrigue se déroule sur Mars)(vous avez lu The Martian?)(ce livre m’obsède depuis plusieurs semaines)(je regrette tellement d’avoir séché les cours de physique au lycée)(car c’est bien sûr la seule et unique raison pour laquelle je n’ai pas pu devenir astronaute)(ça et le fait que j’ai la condition physique d’un flageolet et que je sois parfaitement incapable de faire une division avec décimales sans me mettre à pleurer).

Il fallait que la pâte blanche reste un moment sur ma tête donc ça m’a laissé le temps de me résigner et de faire le deuil de mes cheveux platine. Et puis est venu le temps de rincer et là, surprise : je l’avais mon blond platine (un peu de physique nucléaire : comme j’ai les cheveux naturellement blonds et sans coloration, en fait, c’est très facile de les décolorer).

Je dois avouer que j’ai un peu de mal à m’habituer (euphémisme pour dire que j’ai des sueurs froides dès que je m’aperçois dans un miroir)(en plus, ma cousine m’a dit que j’étais coiffée comme SOS Tabatha) mais je me console en me disant qu’il y a des choses plus importantes dans la vie (comme par exemple Masterchef Canada avec THE DEMON CHEF)(il engueule tous les candidats tout en buvant les bouteilles qu’ils utilisent pour cuisiner, comment ne pas l’aimer?).


Infligé par Simone et WordPress | Design Roy Tanck